Excursions

VALLEE D’ASNI et VALLEE de l’OURIKA

Départ 9h : Retour 17h
A deux pas de Marrakech, les deux vallées, la vallée d'Asni et la vallée de l'Ourika, habitées essentiellement par une population berbère, s'étendent sur une soixantaine de kilomètres. La vallée de l'Ourika est la destination préférée des Marrakchis, particulièrement, lors des périodes de forte chaleur.
La visite des ces vallées se fait par une route sinueuse traversant les reliefs de la chaine de montagnes du Haut Atlas aux paysages nuancés et variés, verdoyants, où la nature est en grande partie restée intacte.
Les maisons traditionnelles à base de terre et de paille (le pisé) jonchent spectaculairement le flanc des collines ; les bergers menant leurs troupeaux et les muletiers animent ces contrées qui laissent imaginer l'hostilité de la vie sur place..
Un thé à la menthe, symbole de l'hospitalité berbère, vous attend chez l'habitant où vous découvrez le mode de vie local et conversez à votre gré avec les membres de la famille qui ont toujours plaisir à accueillir et à partager avec les visiteurs. L'origine de cette hospitalité légendaire, chez les pauvres comme chez les plus riches, est celle des nomades pour qui il est un honneur de recevoir un nouvel arrivant comme s'il est de la famille.
La découverte continue, la route s'enfonçant dans le Haut Atlas et traversant de nombreux villages typiques, laisse découvrir la verdure et les cultures qui bordent les oueds, où l'eau est abondante toute l'année dans cette région.
Direction le village de Setti Fatma à 1400 m d'altitude, où la route s'arrête. C'est d'ici que démarre la randonnée pour découvrir les "7 cascades de l'Ourika", en compagnie de l'un de nos guides locaux. Il vaut mieux prévoir de bonnes chaussures de marche car l'ascension sur les rochers glissants n'est pas toujours aisée.
Les moins sportifs se contentent d’admirer la vue imprenable sur la vallée et le massif de l’Yaghour à partir de la première cascade. Les plus aguerris à la "rando montagne" partent pour plus de 2 heures à la découverte de ces sept fameuses cascades. Et pour les plus résistants, ils entament l’ascension du mont Toubkal, point culminant du Haut Atlas et de l'Afrique du nord, à une altitude proche de celle du Mont Blanc, 4167 mètres, situé au milieu d'un magnifique parc naturel.
 

Au Pays de l'Argane

Départ 7h30 & Retour 18h
Vous partez pour une découverte unique au monde, un arbre qui ne pousse nulle part ailleurs qu'au Maroc, l'arganier. Avec ses 800 000 hectares et ses 20 millions d'arbres, l'arganeraie constitue la deuxième essence forestière du Maroc. Cet arbre possède un grand intérêt économique, car sert à de multiples usages tels que le bois qui est utilisé comme combustible, les feuilles et les fruits qui constituent un fourrage pour les caprins et les camelins.
Il représente aussi un moyen de lutter contre la désertification rampante et est surtout source de revenus pour des populations livrées à la précarité et à l'exclusion dans cette région.
Au gré d'un virage, il est fréquent et amusant de voir des chèvres hissées sur les branches de l'arganier, se nourrissant de jeunes pousses et de son fruit, laissant le noyau (ou amande) qu'il contient, au service de l'homme qui le ramasse et l'exploite pour la fabrication de l'huile.
A environ 170 kms de Marrakech, Essaouira, ancienne cité fortifiée portugaise autrefois appelée Mogador, surgit dans ses contrastes blancs et bleus à la lumière du jour, et roses quand le soleil vient caresser ses remparts, ville d'artistes (peintres, musiciens, écrivains...), d'artisans (travail du bois de thuya, bijouterie, tissage...) et de la musique sacrée gnaoua (Festival de la musique Gnaoua chaque dernière semaine de juin).
La médina pittoresque est animée par le mode de vie local, son port nous fait revenir à des siècles passés, où l'on peut déguster sur place le poisson frais du jour.
Sur le chemin du retour, à 20 kms d'Essaouira, une halte s'impose dans une coopérative féminine de production d'huile d'argan et de produits dérivés qui vous dévoilera tous ses secrets, utilisée tant en alimentation humaine qu'en cosmétologie et médecine traditionnelle.
En dehors de la volonté de préserver cet arbre séculaire, les coopératives sont aussi l'origine d'une nouvelle vie pour les femmes qui y travaillent dans la joie. Veuves ou divorcées pour la plupart, elles ne pouvaient ni sortir de chez elles, ni nourrir leurs enfants et subvenir aux besoins primaires de leur famille. Grâce à cette activité relancée, elles ont pu se réadapter dans une vie professionnelle et regagner leur dignité d'être humain.
 



Les 7 Couleurs de l'Arc en Ciel

Départ 7h30 & Retour 18h30

Le village d’Ouzoud se situe dans un lieu stratégique : le point de rencontre de deux des quatre principales chaines de montagnes du Maroc, le Moyen Atlas et le Haut Atlas.
Ce site, classé comme l'une des "merveilles de la nature", offre la possibilité d'une belle randonnée à pied pour gagner les hauteurs de ses splendides et vertigineuses cascades situées à 110 mètres d'altitude, par un sentier tortueux, à flanc de montagne au milieu d'une immense oliveraie, et longeant les 3 cascades.
Les cascades d'Ouzoud représentent l'une des attractions naturelles les plus remarquables de l'Atlas, très fréquentées par les marocains, avec leur impressionnant débit d'eau et un arc en ciel quasi permanent..
Goûter au plaisir de vous baigner au pied des cascades, sous les chutes d'eau ou dans les piscines naturellement formées, Déjeuner les pieds dans l’eau, dans une des nombreuses gargotes jalonnant ce site, des tajines authentiques colorées et enivrantes par l'odeur des épices
sont des activités qui sauront agrémenter cette magnifique excursion.
La randonnée se poursuit et se termine par la visite des grottes Iminifri, anciens lieux d’habitations nomades, et la rencontre avec les singes macaques vivant en liberté à l'état sauvage dans le Haut Atlas.
 

Le Pacha

Départ 7h30 & Retour 18h

En partance de Marrakech vers le village de Telouet, situé à un peu plus de 100 kms, cet itinéraire offre à ceux qui l'empruntent la vision délicieuse des incomparables paysages du Haut-Atlas, surtout dans la montée du col de Tizi N'Tichka, le « col des pâturages » niché à 2 260 mètres d'altitude, passage routier le plus élevé du Maroc, dans un décor on ne peut plus dénudé.
La route s'élève, ponctuée de villages de pierres sèches aux toits plats, les terrasses taillées à flanc de montagne portent des cultures de blé et d'orge. Elle révèle de très beaux points de vue sur les pans de montagnes arides et les kasbas isolées.
Ce village de Telouet, à 1 800 mètres d'altitude, sur le versant sud de l'Atlas, et sa vallée étaient auparavant le lieu de passage obligé des caravanes entre Marrakech et Ouarzazate. C'est sur ce commerce que la famille du Glaoui s'enrichit considérablement en prélevant un droit de péage. Cette région très accidentée, patrie des berbères Glaoua était le fief de Al Hadj Thami al Glaoui (1875-1956), pacha de Marrakech, dit le Glaoui.
La visite de la kasbah du pacha Glaoui, d'inspiration andalouse, dénote de l'opulence du Glaoui à l'époque et tranche avec le style berbère épuré et brut. De sa terrasse, une magnifique vue s'offre sur le djebel Ghat d'une hauteur de 3800 m..
Tout le long de la vallée d'Ounila traversée par la piste, un contraste saisissant entre l'ocre de la terre et des roches, et la verdure des plantations constituent un environnement ravissant.
Avant de rejoindre le splendide village d'Aït Ben Haddou, un thé à la menthe, symbole de l'hospitalité marocaine, nous attend dans une famille berbère qui se fait une joie chaque fois de nous accueillir et partager son quotidien.
Ce beau village, en bordure de l'Oued El Maleh, véritable entassement de maisons de roches rouges accolées au versant sud d'une colline, Aït Ben Haddou est sans doute le ksar le plus spectaculaire de tout le sud marocain.
Classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ce site a été priviligié pour de nombreux tournages de films : Lawrence d'Arabie, Gladiateurs, Shéhérazade, Cléopatre, Jésus de Nazareth, Indiana Jones, Babel, … Cet héritage exceptionnel, qui ne semble pas avoir changé depuis le Moyen Age, a attiré les plus grands réalisateurs du monde entier qui y ont tourné ces reconstitutions historiques.
Flâner dans le dédale des petites ruelles et des passages couverts qui desservent les maisons est un plaisir fait d'une succession de surprises architecturales. A son sommet, le donjon de l'ancienne kasbah en ruines, dévoile une vue sur le village et les splendeurs naturelles des paysages au loin. La valeur historique du ksar des AÏt Ben Haddou est indéniable, s'agissant de l'un des anciens comptoirs caravaniers.




Imlil & Plateau de Kik

Départ 8h30 & Retour 17h

Départ de Marrakech vers Imlil le dernière village avant l’accession du mont Toubkal, le plus haut sommet du nord d'Afrique (4167 m), Imlil et aussi le point du départ de nombreuse randonnées pédestre dans le parc national de Toubkal.
Après avoir franchi les Gorges de Tibidarte arrivée au village d'Asni connu par son grand souk hebdomadaire le jour du samedi,arrêt pour visiter le souk (en fonction du jour).
continuation par la route qui se prolonge le long d une vallée verdoyante ou les montagnes,les arbres(noyers,pommiers,cerisiers) et l'eau de la rivière d'Ait Mizane jouent avec les couleurs.
arrivée au village typique d'Imlil ou notre guide Local ou muletiers nous attendent pour une randonnée ou une ballade a dos de mule,départ a la découverte de la fameuse kasbah,les cascades et le village d'Armed situé 1950 m d'altitude.déjeuner chez L'habitant pour avoir une idée concernant le mode de vie de la population bérbére de cette région, ou dans un cadre de pique-nique au milieu de la nature .
retour a Marrakech fin de journée par le plateau de Kik et le lac de Lalla Takrkouste .


Madagascar et ailleurs...

____________________________________________________________________________________________________

Qui sommes-nous ?

Originaire du sud du Maroc, Ali Baouz, fondateur de Ali Sud Magic, est un berbère issu d'une famille nomade et il a de la chance d avoir faire les etudes universitaire.
Professionnel dans le domaine du tourisme depuis plus de 17 ans, son expérience du terrain, son sens de l'organisation et de l'écoute font de lui une personne de confiance pour l'aménagement de vos voyages au Maroc.
Avant de décider d'etre indépendant, il a appris le métier du tourisme, en tant que responsable d'agence, durant plus de 6 ans, au coté d'un français. Il dispose également d'une connaissance approfondie du terrain ayant travaillé 7 années en tant que chauffeur guide, dans différentes agences a Marrakech et à Ouarzazate. Il a ainsi sillonné et visité tous les recoins du Maroc qui n'a plus beaucoup de secrets pour lui.

Photo Gallery